Dangereusité

I = Site d’escalade avec une très bonne ou bonne protection des voies à proximité des zones urbaines. Bonne accessibilité par une marche généralement de moins de 20 minutes. L’accès est rapide et facile, par un bon sentier ou route forestière. Le site d’escalade est facile à trouver.

Exp: St.Loup, La Balmaz, Orgon, Bas Cuvier

 

 


II = Site d’escalade avec une très bonne ou bonne protection des voies dans une région déjà éloigné des zones urbaines.  L’accès prendra plus que 30 minutes par un terrain sans sentier existant.  Le site peut être en altitude et un temps froid et du brouillard peuvent surgir même en été.  Une aisance de marche même dans un terrain raide et une bonne condition sont nécessaires. Une carte ainsi que un topo-guide sont fortement recommandés pour trouver facilement le site d’escalade.

Exp: Gastlosen Nord, La Turbie

 


III = Site d’escalade avec une bonne protection des voies mais l’équipement peut être insuffisant. Des connaissances pour la pose de coinceurs ainsi que des protections supplémentaires sont indispensables. Une chute dans des voies d’un site de la cotation III peut - selon les circonstances - être mortelle. L’accès ou la descente peuvent être raides et dangereux : l’application de la technique d’assurage avec la corde est fortement conseillée.

Exp: Denti della Vecchia, Les Somêtres.

 


V = Grande voie avec une très bonne ou bonne protection comparable à celle trouvée dans les sites d’escalade sportive  avec une cotation I. L'usage des coinceurs et câbles peut néanmoins être recommandé dans certaines voies. L’accès se fait par un bon chemin ou sentier et peut durer jusqu’à une heure. Selon la longueur de la voie, la durée de l’ascension oscille entre 2 à 6 heures.

Exp: Wissenflue, Bramois

 


VI = Grande voie avec une protection bonne ou avec un équipement minimal. Dans les longueurs faciles on doit installer la plupart des protections par soi même. La connaissance de l’usage des coinceurs et câbles doit être parfaitement maitrisée.  L’accès se fait par des sentiers mais aussi parfois par un terrain pénible sans trace. La descente est souvent difficulté particulière. De bonnes chaussures sont neonmoins conseillees. Le plus souvent la voie est équipée pour une descente en rappel.

Exp: Eldorado, Wildhauser Schafberg


VII = Grande voie dans une région éloignee et alpine. Les voies sont bien équipees mais nécessitent un bon moral pour le grimpeur en tête. Les coinceurs et câbles sont souvent à poser pour une protection supplémentaire.  L’accès et la descente se font par un terrain raide et exposé avec des névés, glaciers ou bien des passages d’escalade jusqu’à la difficulté 3. Le temps pour l’accès est déjà considerable. Un sac avec des produits alimentaires ainsi quelques vêtements est à ramener dans la voie.
L’ascension des voies peut durer entre 4 et 12 heures selon les conditions et les longueurs à parcourir.  Il faut compter avant ou après la voie un bivouac ou une nuit dans une cabane ou bien encore un accès/une descente pendant la nuit. Une bonne condition physique et un bon entrainement sont indispensables pour une telle entreprise.

Exp: Gr.Simelistock, Wenden, Dôme du slot

 


VIII = Grande voie avec de grandes difficultés d’escalade et dû aux circonstances particulières tels que surplomb, traverse, pas ou trop peu de matériel sur place, avec un échappement en rappel selon les situations impossible. Grande entreprise qui exige un bon entrainement préalable. Le temps d’escalade depasse 6 heures et atteigne 18 heures. Toutes les manoeuvres avec la corde ainsi que l’usage de l’équipement pour l’escalade doivent être connues et maitrisées.
Il est nécessaire de ramener un sac avec des vetements, de la nourriture et quelques équipements supplémentaires. Selon le site un bivouac ou un accès/une descente est à effectuer de nuit.

Exp: Eiger Nordwand, Annuchnubel